Vous êtes ici : Accueil Nos engagements Qualité et sécurité

Qualité et sécurité

Certification de la Haute Autorité de Santé

Comme tous les établissements de santé, tous les 4 ans, la Clinique Mutualiste de l’Estuaire doit renouveler sa démarche de certification pour l’’amélioration continue de la qualité et de la sécurité des soins dispensés aux patients. L’établissement a été certifié en niveau A par la Haute Autorité de Santé (HAS).Vous pouvez consulter, si vous le souhaitez, notre rapport de certification sur le site www.has-sante.fr.

Certifications ISO 9001

Certification ISO 9001 unités de chirurgie et de chimiothérapie ambulatoires
La qualité de la prise en charge des patients hospitalisés en ambulatoire  repose en grande partie sur la coordination des acteurs et la continuité des soins à chaque étape de son parcours.
Dans ce contexte, les établissements du groupe Hospi Grand Ouest ont initié une démarche de certification ISO 9001 commune.
La Clinique Mutualiste de l’Estuaire a obtenu la certification ISO 9001 pour ses unités de chirurgie ambulatoire, et de chimiothérapie ambulatoire.
Cette démarche n’est pas obligatoire dans le secteur de la santé. Le groupe Hospi Grand Ouest s’est donc engagé volontairement à aller au-delà des obligations réglementaires qui s’imposent aux établissements afin de garantir aux patients une prise en charge personnalisée qualitative et sécurisée

Certification ISO 9001 URCC  :
L’Unité de Reconstitution Centralisée des Cytotoxiques (URCC) est certifié ISO 9001. Il s’agit d’une procédure d’évaluation externe volontaire effectuée par un organisme indépendant qui certifie la conformité d’un système visant à assurer la qualité et la sécurité au moment de la préparation des chimiothérapies.

retour au haut de page

 

Les risques infectieux et les vigilances sanitaires

L’hygiène des mains, un geste au quotidienPrévenir le risque infectieux est l’une des priorités de l’établissement.
Le comité de lutte contre les infections nosocomiales définit la politique de maîtrise de ce risque et met en œuvre des actions de prévention, de surveillance et de formation. Cette démarche s’inscrit dans une dynamique d’amélioration de la qualité et de la sécurité des soins et vise à prévenir l’apparition d’infection.
La Clinique Mutualiste de l’Estuaire tient à votre disposition son programme de lutte contre les infections nosocomiales. Vous pouvez le demander à la cellule qualité et gestion des risques.
Afin de favoriser l’hygiène au plus près du soin, des produits de désinfection des mains ont été installés dans toutes les chambres ; ils sont également à disposition des patients et des visiteurs.
L’établissement participe également aux actions proposées au niveau national : audits, journée nationale d’hygiène des mains…

retour au haut de page

 

La sécurité et la surveillance des soins

L’établissement met tout en œuvre afin d’assurer la sécurité des soins :

  • protocoles rigoureux pour la sécurité des patients transfusés (hématovigilance),
  • surveillance et traçabilité du matériel médical (matériovigilance),
  • contrôle des médicaments et de leur utilisation au sein de l’établissement (pharmacovigilance),
  • mise en oeuvre des dispositions nécessaires pour éviter les erreurs d’identité du patient (identitovigilance).

Ces démarches sont essentielles pour l’établissement et le suivi des patients. Tous les moyens nécessaires ont été mis en œuvre afin d’assurer la sécurité des patients.

retour au haut de page

 

Les indicateurs qualité

La HAS, en coopération avec le Ministère de la Santé, est engagée depuis quelques années  dans la généralisation d’indicateurs de qualité dans les établissements de santé.

Ce processus est en marche depuis 2006 avec :

Pour la HAS, les objectifs de cette généralisation sont :

  • de proposer aux établissements de santé de nouveaux outils et méthodes de pilotage de la qualité dans la perspective
  • de développer une culture de la mesure de la qualité et de renforcer « l’effet levier » sur l’amélioration de la qualité des soins,
  • d’améliorer la pertinence de la procédure de certification des établissements de santé,
  • de répondre à l’exigence de transparence et au besoin d’information de la part des usagers du système de santé et de leurs représentants sur la qualité des soins délivrés,
  • de fournir aux pouvoirs publics des éléments d’aide à la décision en matière de politique d’organisation du secteur hospitalier, prenant en compte la qualité des soins dispensés.

retour au haut de page