Vous êtes ici : Accueil Spécialités Chirurgie plastique, reconstructrice et esthétique

Chirurgie plastique, reconstructrice et esthétique

Chirurgie plastique, reconstructrice esthétique St NazaireLa chirurgie plastique reconstructrice et esthétique s’inscrit dans le projet de l’association pluridisciplinaire Obésité Loire Estuaire . Cette spécialité permet de compléter la prise en charge de l’obésité en reconstruisant la silhouette après une perte de poids massive : bodylift, plastie abdominale, cure de ptôse, lifting des bras et des cuisses.

L’activité de chirurgie mammaire comprend également :

  • la chirurgie plastique (réduction mammaire, malformation mammaire, gynécomastie), 
  • la chirurgie esthétique (augmentation mammaire et cure de ptôse) 
  • et la chirurgie reconstructrice (réparation après cancer).

Cette spécialité propose aussi la prise charge des tumeurs cutanées, tant sur le visage que sur le reste du corps, et la chirurgie reconstructrice générale (cicatrices, séquelles post-traumatiques, séquelles de brûlures).

Cette offre de soins inclut également la chirurgie esthétique de la face et de la silhouette.

Chirurgie plastique, reconstructrice et esthétique

Liste des praticiens

ACTU : une nouvelle technique de correction des oreilles décollées

Le service de chirurgie plastique de la Clinique Mutualiste de l’Estuaire propose une nouvelle technique de correction des oreilles décollées à ses patients. Cette technique innovante fait appel à un clip qui peut être simplement posé sous anesthésie locale. Pour certaines indications, elle vient remplacer la technique classique de correction des oreilles décollées qui était lourde et contraignante.

La correction des oreilles décollées est une procédure courante en chirurgie plastique pour des patients de 7 ans et plus. La technique chirurgicale classique est généralement réalisée sous anesthésie générale ; elle dure environ une heure et requiert une cicatrice en arrière de l’oreille de
5 centimètres. Le recollement de l’oreille se fait grâce à des points non résorbables ou des modelages du cartilage afin d’obtenir le résultat souhaité le plus naturel possible. Elle contraint au port d’un bandeau de contention pendant les semaines suivant les geste opératoire et de soins infirmiers pendant une quinzaine de jours jusqu’à obtention de la cicatrisation.

Depuis un peu plus d’an est arrivée en France une technique opératoire plus simple, faisant appel à un clip chirurgical. Cette nouvelle pratique ne peut pas être proposée à tous les types d’oreilles décollées. Elle s’adresse principalement aux oreilles présentant un défaut de plicature du cartilage ce qui représente environ 1/3 des interventions. Elle n’est pas destinée aux oreilles proéminentes dues à une hypertrophie de la conque.

Une technique moins contraignante pour les patients

Cette technique est beaucoup plus simple et moins contraignante. Elle est effectuée sous anesthésie locale et dure une dizaine de minutes par oreille. Une petite cicatrice discrète d’un centimètre apparaît en avant de l’hélix pour insérer un clip non résorbable ; il modèle la plicature de l’anthélix grâce à sa mémoire de forme. Le geste se fait par sécurité d’asepsie au bloc opératoire mais ne nécessite qu’une hospitalisation de quelques heures en chirurgie ambulatoire. La contention par bandeau n’est pas nécessaire et l’arrêt de travail est limité à la journée de la chirurgie. Les soins locaux sont peu importants. Jusqu’à la cicatrisation complète, de simples précautions sont recommandées, comme utiliser le téléphone portable en mode haut parleur afin d’éviter le contact entre le téléphone et l’oreille. L’ecchymose occasionnée par la chirurgie s’estompe en quelques semaines.

La chirurgie des oreilles décollées peut être prise en charge par la Sécurité sociale « en cas de déformation entraînant une gêne sociale importante ». Les clips restent quant à eux à la charge du patient.

Cette nouvelle technique s’adresse donc principalement aux adolescents et aux adultes gênés par des oreilles un peu proéminentes dues à un défaut de plicature du cartilage et désireux d’un geste
simple, avec un résultat très satisfaisant. Le résultat final peut d’ailleurs être estimé en consultation pré-opératoire à l’aide clips de simulation.

Présentation en schéma :